Peut-on avoir une imprimante 3D à la maison ?

Les particuliers se posent des questions sur l’opportunité d’un tel achat. Aujourd’hui, l’imprimante 3D reste un objet rare voire élitiste. On dénombre environ un volume de ventes de 100 000 machines sur le territoire, par an. Les chiffres de prévision de vente sont très optimistes. Les particuliers commencent à créer des objets à une petite échelle, des prototypes ou des pièces sur mesure.

Quel usage pour une imprimante à domicile ?

L’imprimante 3D destinée au grand public n’est pas si compliquée d’utilisation. Avec une cartouche de plastique, il est possible de créer des objets, grâce à un outil de conception assistée par ordinateur (CAO). Avec comme consommable une cartouche de plastique, cette matière va fondre avec la tête d’impression et former un petit filament, qui va sortir par la buse sur le plateau d’impression.

Quelles sont les possibilités de réalisation d’objets ? Inutile de prévoir la réalisation de grandes pièces avec une imprimante 3D. Cette dernière est destinée à la miniaturisation, donc limitée aux petites pièces. Avec une cartouche de plastique, les fabricants prévoient la réalisation d’une soixantaine d’objets de 5 cm. Il existe une large gamme de couleurs, pour personnaliser ses créations.

Elle peut être très compacte dans un bureau. Plus haute, elle forme un bloc mais ne prend pas plus de place qu’une imprimante classique.

Est-ce trop tôt pour acquérir une imprimante 3D dans le sens où la technologie évolue vite et qu’elle serait vite dépassée par des modèles plus performants ? Aujourd’hui, il est difficile de prévoir l’évolution de la commercialisation de ces machines. Le leader du marché ne prévoit que 2 types de consommables de plastique, soit en polymère et sucre de canne (matière recyclable), soit en plastique ordinaire dit compostable. Peut-être d’autres matières pourront être mises à disposition à moyen terme ?

Quel budget pour une imprimante 3D ?

Si les imprimantes classiques (cartouches d’encre ou toners) pour les particuliers sont abordables et ont un prix très démocratique, quel prix faut-il mettre pour avoir une telle machine dans son bureau ?

En entrée de gamme, le prix tourne aux alentours de 700 euros. Toutefois, c’est au niveau des consommables que le bât blesse. Le prix d’une cartouche s’élève entre 50 et 120 euros. Si elle représente un investissement, les recharges de plastique demandent un réel budget, bien plus que des cartouches d’encre, notamment si on privilégie l’économie avec des cartouches compatibles.

 

 

Crédit photo: Flickr; Creative Tools

Une réflexion sur « Peut-on avoir une imprimante 3D à la maison ? »

  1. Texte très informatif, merci beaucoup!
    Je penses que l’impression 3D a un avenir foisonnant! Même si l’industrie n’en est qu’à ses début, c’est vraiment une technologie avant-gardiste qui changera l’histoire au même titre que l’imprimante à papier! Continuez, le monde vous regarde! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *